Comment faire une demande de TPS pour le Cameroun.

Après une campagne populaire concertée de plusieurs années, CASA et ses partenaires ont obtenu le statut de protection temporaire (TPS) pour le Cameroun. TPS offre une autorisation de travail temporaire et une protection contre l'expulsion pour les personnes éligibles. Remplissez le sondage ci-dessous pour entrer en contact avec le service juridique de CASA et savoir si vous êtes admissible à en bénéficier. Obtenez des réponses aux questions fréquemment posées dans la FAQ ci-dessous.

TPS Legal Services Interest Survey

Questions Fréquemment Posées

TPS est un statut juridique temporaire, establi du Congress a un parti de la loi sur l’immigration de 1990 (Immigration Act of 1990), pour les personnes de pays désignés fuyant un conflit armé, les catastrophes environnementale, ou les autre circonstance extraordinaire qui les empêchent de retourner en toute sécurité dans leur pays d’origine.

Une fois qu’un pays est désigné, les personnes de ce pays qui vivent déjà aux États-Unis peuvent postuler. Les bénéficiaires du TPS doivent se réinscrire régulièrement pour conserver leur statut tant que la désignation se poursuit.

Les avantages incluent:

  • Protection contre l’expulsion. Vous ne pouvez pas être expulsé tout en conservant le TPS, tant que vous ne commettez pas de crime ou ne violez pas votre statut TPS.
  • Protection contre la détention des migrants. Vous ne pouvez pas être détenu par l’ICE tant que vous avez le statut TPS tant que vous ne commettez pas de crime ou ne violez pas votre statut TPS.
  • Autorisation de travail. Vous pouvez demander une autorisation de travail.
  • Demander une autorisation de voyager. Vous pouvez demander à voyager en dehors des États-Unis. Veuillez noter que cela n’est pas automatique et nécessite une application distincte de votre application TPS, après avoir été approuvé pour TPS. CASA recommande de consulter un avocat avant de voyager en dehors des États-Unis.
  • Pas de présence illégale. Vous n’acquerrez pas de présence illégale (ce qui peut affecter les demandes à l’avenir et d’autres aides à l’immigration auxquelles vous pourriez avoir droit à l’avenir).

Le 15 avril, 2022, l’administration de Biden a annoncé un nouveau statut de protection temporaire (TPS) pour Cameroon. Cela s’applique aux personnes de nationalité camerounaise ou les personnes qui n’ont pas de nationalité et leur dernier pays de résidence est le Cameroun.

 

 

Bientôt (mais pas encore!) Il n’y a actuellement aucune période d’enregistrement indiquée par l’USCIS. Le gouvernement va publiera un avis dans le Federal Register a bientôt pour informer les personnes quand ils peuvent postuler.

CASA offre des consultations gratuites à nos membres pour vous guider tout au long du processus TPS. Selon votre lieu de résidence et la capacité de CASA, nous pouvons également vous représenter dans votre demande TPS moyennant des frais supplémentaires de $50.

L’application TPS coûte 50 $ (quel que soit l’âge) et 85 $ pour la biométrie (si vous avez plus de 14 ans) pour un total de 135 $. Si vous avez plus de 14 ans et que vous demandez également une autorisation de travail, des frais supplémentaires de 410 $ s’appliquent (pour un total de 545 $).

Tout le monde doit postuler individuellement pour le TPS (vous ne pouvez pas postuler pour vos enfants ou d’autres membres de la famille.)

CASA offre des consultations juridiques gratuites aux membres de CASA. Si CASA est en mesure de vous aider avec votre demande TPS, il y aura des frais supplémentaires de 50 $ pour couvrir nos frais.

Pour postuler :

  • Vous devez être un ressortissant du Cameroun (ou un non-citoyen sans nationalité ayant résidé habituellement au Cameroun en dernier lieu)
  • Avoir résidé de manière continue aux États-Unis depuis le 14 avril 2022
  • Être physiquement présent en permanence aux États-Unis depuis le 14 avril 2022
  • Déposez votre demande TPS avant la date limite (qui sera annoncée prochainement)

Non. Seulement les Camerounais qui ont été aux Etats-Unis depuis au moins le 14 avril, 2022 et répondent à d’autres exigences peuvent postuler.

Non. TPS n’est pas une voie vers la résidence permanente ou la citoyenneté.

Vous n’êtes PAS éligible au TPS, même si vous remplissez les conditions de base, si vous :

  • Avoir été reconnu coupable d’un crime ou de deux délits ou plus commis aux États-Unis
  • Sont jugés inadmissibles (les lois sur l’immigration exigent l’admissibilité au TPS) pour des motifs liés à la criminalité et à la sécurité auxquels il est impossible de renoncer
  • Sont soumis à l’une des interdictions obligatoires d’asile – telles que la participation à la persécution d’un autre individu ou la participation à des activités terroristes

CASA recommande de consulter un avocat spécialisé en immigration avant de faire une demande de TPS.

TPS est un statut temporaire. Il n’a pas un voie vers la citoyenneté. TPS n’est valable que le période de désignation de 18 mois. Cette période peut-être prolongée par le département de la sécurité intérieure.

L’asile est un statut permanent et cela peut mener à la résidence permanente et à la citoyenneté.

CASA recommande de consulter un avocat spécialisé en immigration pour décider de la marche à suivre.

Oui. En vertu de la réglementation et de la politique en vigueur, le Bureau de l’asile peut conclure que vous n’êtes pas admissible à l’asile et soit :

  • référer votre cas au tribunal de l’immigration où vous pouvez présenter une nouvelle demande d’asile ; or
  •  refuser votre demande d’asile sans renvoi au tribunal de l’immigration.

Si le Bureau d’asile constate que vous n’êtes pas éligible à l’asile, votre statut juridique au moment de cette décision déterminera la procédure que le Bureau d’Asile doit suivre.

Si vous avez le Statut de Protection Temporaire (TPS) et que le Bureau d’Asile constate que vous n’êtes pas éligible à l’asile, votre dossier ne sera pas transmis au tribunal de l’immigration. Cela signifie que vous n’aurez probablement pas la possibilité de continuer à demander l’asile à moins que vous ne soyez placé dans une procédure d’éloignement à l’avenir ou que vous remplissiez les critères pour rouvrir votre dossier d’asile auprès du Bureau de l’asile.

Si vous n’avez pas de TPS, et que vous semblez être inadmissible ou expulsable, et que le Bureau d’Asile constate que vous n’êtes pas éligible à l’asile, le Bureau d’Asile rendra une décision constatant que vous n’êtes pas éligible à l’asile et renverra votre cas au tribunal de l’immigration pour comparaître devant un juge de l’immigration pour une procédure d’expulsion. Au tribunal de l’immigration, si le juge de l’immigration conclut que vous êtes inadmissible ou expulsable, vous aurez la possibilité de demander l’asile une deuxième fois comme moyen de défense contre l’expulsion.

Oui. Avoir une demande d’asile en attente n’affectera pas votre éligibilité au TPS, mais pourrait affecter le déroulement de votre demande d’asile (comme expliqué ci-dessus).

Oui. Quand vous demandez le TPS, vous n’êtes pas obligé de demander également un permis de travail. Vous pouvez décider si vous souhaitez demander un permis de travail sur la base du TPS ou conserver le permis de travail associé à votre demande d’asile. CASA recommande de consulter un avocat spécialisé en immigration avant de prendre cette décision.

Si vous avez un permis de travail dans une catégorie différente et la prestation associée à cette catégorie n’a pas été décidée (par exemple s’il est basé sur une demande d’asile en cours), vous n’aurez peut-être pas besoin de demander un permis de travail associé avec TPS.

Vous pouvez conserver ces prestations. Réception de TPS ne les affectera pas. Si vous perdez ces prestations (par exemple si votre demande d’asile est refusée), vous aurez toujours accès aux prestations disponibles pour les bénéficiaires du TPS.

 

Les bénéficiaires du TPS ne sont pas éligibles à l’aide fédérale aux étudiants, mais vous pouvez être éligible à une aide financière de son état ou locale, à des bourses privées ou à une aide directe de votre école. CASA peut vous aider à vous diriger vers certaines ressources qui pourraient vous être utiles.

Non. Cependant, une analyse juridique doit être effectuée afin de vérifier que vous n’êtes pas inadmissible et que vous ne rencontrez aucun autre obstacle à l’application du TPS.

Remplissez le sondage d’intérêt ci-dessus pour entrer en contact avec le service juridique de CASA. Nous fournirons aux membres une consultation gratuite pour déterminer s’ils sont éligibles au TPS.

Si vous ne pouvez pas remplir le sondage pour quelque raison que ce soit, veuillez composer le 1 866-265-2272 et quelqu’un du service juridique de CASA vous rappellera.